La marque employeur: un point clé dans le recrutement digital

posted in: Enjeux RH | 0

gestion des candidatsA l’heure du digital, la guerre de talents est plus ardue que jamais, les entreprises doivent se réinventer et changer leurs pratiques de recrutement pour attirer l’attention des profils à haut potentiel. Dans ce contexte, la communication visant à valoriser l’entreprise trouve tout son intérêt.

La marque employeur influence-t-elle l’acquisition de talents ? Quel rôle joue la stratégie de communication dans cette affaire ?

Levier de performance pour les entreprises

En quoi consiste la marque employeur ? Pour bien répondre à cette question, il faut d’abord comprendre que la marque employeur est fortement liée à la culture d’entreprise. Il s’agit de valoriser son image, en communiquant sur les valeurs et règles de l’entreprise, sur son environnement, ses politiques de recrutement, ses avantages pour les collaborateurs. Difficile de mettre en lumière et de valoriser une entreprise sans cette culture propre à elle..

Dans un contexte concurrentiel et un marché en constante mouvance, les entreprises doivent s’appuyer plus qu’auparavant sur leur marque employeur pour attirer, convaincre, retenir et fidéliser les candidats performants. Jouer sur ses atouts et mettre en avant la gestion du personnel, le développement de carrière et le bien-être au travail permettrait d’attirer plus facilement les candidats vers une société plutôt qu’une autre. Cette différenciation positive apporterait une réelle reconnaissance auprès d’un public cible.

La communication de marque nécessitera toutefois un effort collectif, il est important de sensibiliser tous les collaborateurs afin de devenir des ambassadeurs et s’impliquer activement dans ce processus de valorisation.

 

Marque employeur, vecteur de motivation pour les candidats

La marque employeur est un enjeu considérable en matière de recrutement et change les pratiques de recherche d’emploi d’autrefois. Aujourd’hui, les candidats y prêtent attention avant de s’engager dans un processus d’embauche. D’après une étude récente réalisée par Linkedin, 33 % des candidats français refuseraient catégoriquement un emploi dans une société ayant une mauvaise réputation, quel que soit le supplément de salaire proposé.

Au-delà de la marque employeur et de la culture d’entreprise, les talents sont motivés par d’autres critères : la sécurité de l’emploi, des équipes fonctionnelles ou réputées performantes, plus d’autonomie et des responsabilités, plus d’opportunités de développement personnel.

Bien construire sa stratégie de communication pour valoriser son image de marque est important, mais faut-il encore disposer d’une culture d’entreprise pour retenir et fidéliser les candidats. Dans ce processus d’acquisition de nouvelles compétences, les employés déjà en place ont leur mot à dire, car leur implication dans la communication de marque démontre un réel engagement et renforce la crédibilité de l’entreprise.

Leave a Reply