Numérique et informatique : le vent en poupe grâce à de nouveaux métiers ?

posted in: Enjeux RH | 0

Metiers-Numerique-InformatiqueAprès un léger ralentissement des activités informatiques en 2013, une amélioration est en vue. C’est du moins ce qu’annoncent les professionnels du numérique. Amélioration qui touche non seulement les métiers spécifiques liés à la branche Ingénierie, informatique, études et conseil, mais fait nouveau, elle se traduira plus profondément au niveau des métiers connexes et métiers en émergence.

Selon une étude réalisée par le FAFIEC (OPCA du secteur numérique), la tendance annoncée est plutôt positive, outre les 36 000 emplois dont nous faisions part lors de notre précédent article Les métiers du numérique à la croisée des chemins, c’est +20 900 créations d’emploi dans les métiers spécifiques aux secteurs connexes ou d’application qui ont été annoncés pour les prochaines années.

Les emplois numériques profiteront des évolutions suivantes :

• les systèmes d’information ouverts qui nécessitent des profils tels que les architectes cloud, les spécialistes de migration cloud, des spécialistes de la sécurité informatique…
• le big data avec les métiers de développeurs BI, Analystes Big Data, Data scientists…
Les deux dernières fonctions sont d’ailleurs pressenties comme des compétences arrivant en renfort du service marketing.

L’administrateur de bases de données est particulièrement sous tension.
• le déploiement du web avec les chefs de projet web par exemple.
• l’essor de l’informatique embarquée avec les informaticiens/ergonomes, les programmeurs/intégrateurs, les spécialistes de la réalité virtuelle, les spécialistes de la simulation numérique…
• l’offshoring avec les fonctions conseil, les profils pointus…
• les objets connectés.
Au-delà des nouvelles technologies, beaucoup d’entreprises seront occupées par la refonte de leur système d’information et auront besoin de profils tels que les administrateurs systèmes, architectes techniques, chefs de projets, concepteurs développeurs, ou ingénieurs d’études…

D’une façon générale, il y aura un fort besoin en compétences informatiques et il faudra veiller à pallier aux manques de profils sur les métiers émergents en formant de nouveaux professionnels et en enrichissant en compétences les profils existants sur le marché.
En effet, dans ce secteur mouvant, les employeurs souhaitent des profils directement opérationnels. Comme l’indique cette étude, de nombreuses écoles forment aux compétences recherchées en formule initiale ou continue. Les jeunes diplômés du numérique ont donc de belles perspectives devant eux. Pour les moins juniors, des passerelles existent pour adapter leurs profils à la nouvelle donne.

Globalement, les métiers du numérique continueront à progresser dans les 5 prochaines années, même si on remarque déjà une dynamique plus modérée.

metiers-du-numerique

Source FAFIEC

Pour en savoir, vous pouvez consulter l’étude complète : CONTRAT D’ÉTUDES PROSPECTIVES DU SECTEUR PROFESSIONNEL DU NUMÉRIQUE.

Leave a Reply