Recherche d’emploi: 6 conseils pour mieux rebondir

Revenons sur la recherche d’emploi, cette étape de parenthèse d’une vie professionnelle riche qui n’est souvent pas facile à vivre sur le long terme. Perte d’emploi, rupture de contrat, maladie, retour suite expatriation, autant de situations qui demandent de l’adaptation, face à un changement bouleversant.

Souvent démunis et inexpérimentés, la recherche d’emploi vous paraît insurmontable et vous ne savez pas comment vous y prendre.

Voici quelques conseils pour partir sur des bonnes bases et faire de votre recherche d’emploi une réussite.

 

 

  • L’échec est une opportunité

« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. » dixit Winston Churchill et tant d’autres encore… Combien de fois, l’avez-vous entendu ?

L’erreur est humaine, alors l’échec ou la réussite sont que des résultats d’une performance. Conditionnez-vous pour réussir, et dites-vous que chaque échec est une opportunité de recalculer votre trajectoire professionnelle, d’améliorer vos connaissances dans un domaine, d’apprendre à réussir. Cela implique d’avoir un « mindset » de gagnant et de regarder chaque défi avec de l’optimisme avant même de vous lancer.

 

  • Prenez du recul

Analyser l’échec pour mieux le digérer, prenez le recul nécessaire pour mieux détecter les causes et mieux comprendre votre situation.

Entre coups de fil sans suite, candidatures sans retour ou refus, vous ne savez plus comment structurer vos efforts ? Vous commencez à perdre de l’estime de soi et à vous questionner sur la qualité de votre parcours ou même de vos compétences.

Prenez chaque obstacle que vous voyez comme un échec et analysez le contexte, posez-vous les bonnes questions sur votre parcours, votre motivation, vos compétences, les personnes que vous avez contactées, votre manière de vous présenter et de vous « vendre ».

Vous réussirez à mieux comprendre vos erreurs et à relancer la machine avec un état d’esprit différent.

 

  • Établissez un objectif de retour à l’emploi

Gardez en tête que cette période de chômage est transitoire et que tous vos efforts paieront bientôt.

Fixez-vous un objectif de retour à l’emploi, mais prenez le temps de bien réfléchir en amont à votre projet professionnel et établissez les étapes à franchir ainsi que toutes les actions qui pourraient être menées pour accomplir votre objectif.

Quel plan d’action pour vous ?

Souvent, pour la plupart, chercher un emploi se limite à l’envoi des candidatures pour des annonces visibles en ligne. Ce qui fait de vous un demandeur, plutôt qu’un apporteur de compétences et de savoir-faire.

Votre profil sera toujours jugé par rapport à un poste particulier et vous n’aurez jamais l’opportunité de le façonner à votre exigence ou à votre personnalité.

Mais avez-vous déjà songé de partir dans votre recherche plutôt de votre souhait de poste idéal ?

Concrètement, imaginez-vous dans le métier qui vous correspond et que vous aimeriez faire pour le reste de votre carrière et commencez à travailler de là : informez-vous sur le métier que vous souhaitez occuper, les prérequis, les diplômes, les expériences qu’il faut avoir, trouvez des mentors – personnes qui ont ce même métier, constituez votre réseau professionnel et entourez-vous des personnes qui exercent ce métier.

 

  • Bien s’entourer

 

Période difficile, la solitude n’est pas conseillée. Osez demander de l’aide à vos proches, amis, à votre réseaux professionnel, réel ou virtuel, peu importe ! Faites-leur savoir que vous êtes en recherche d’emploi et que vous prenez tout conseil qui pourra vous mettre sur le bon chemin.

Impliquer vos amis proches dans votre recherche sera que bénéfique pour vous, vous aurez un regard extérieur et objectif sur les améliorations à apporter à votre CV, à vos emails de motivation ou pitch en entretien. Si vous avez l’occasion, exercez votre prise de parole pour peaufiner vos réponses à des questions concrètes : « Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? » ou « Donnez-nous des exemples de situations ou vous avez géré un confit et comment avez-vous réussi à le surmonter ? ».

Notez les remarques de vos proches et refaites le même exercice plus tard en vidéo, ça vous permettra d’avoir une autre image de vous-même et de vous améliorer 🙂

 

Le réseau virtuel sur Linkedin, Viadeo, Shapr ou tout autre réseau social professionnel peut aussi vous être utile, n’hésitez pas à solliciter l’avis des personnes qui font le métier auquel vous rêvez.

Sur cette même lancée, sortez à leur rencontre à l’occasion d’apéros professionnels, des salons, des conférences et créez du lien avec votre réseau !

 

  • Occupez vos journées

Occuper vos journées avec des activités qui vous font plaisir en plus de votre recherche d’emploi est indispensable. Vous avez besoin de décompresser, de vous adonner à vos passions en attendant le prochain challenge professionnel.

C’est potentiellement la bonne occasion de vous consacrer à un hobby, de suivre des cours, de s’intéresser à des nouvelles disciplines, de s’enrichir à travers des expériences formatrices, de s’impliquer dans des missions de bénévolat.

Tout est bon à prendre, tant que cela vous procure du plaisir !

 

  • Positivez

En effet, ça peut paraître évident comme remarque, mais garder un état d’esprit positif n’est pas toujours facile, nous avons tous tendance à nous remémorer les échecs, à alimenter nos peurs et ces pratiques n’arrangent pas les choses.

Votre capacité à rebondir dans un cadre professionnel est essentielle, développer une résilience sera bénéfique pour votre recherche d’emploi car cette qualité est de plus en plus appréciée par les entreprises.

 

Pour réussir dans votre recherche d’emploi, il n’y a pas de recette magique, mais des étapes à suivre, une bonne organisation, un vrai travail de réflexion pour reconstruire votre projet professionnel et de la motivation pour rebondir après un échec.

La bonne porte s’ouvrira bientôt pour vous, cultivez votre patience !

 

Suivez notre page entreprise Linkedin @Jacques Raud Consulting pour plus de conseils au quotidien !

Leave a Reply