10 recommandations pour une intégration réussie

Classé dans : Enjeux RH | 0

Si la période qui précède l’embauche d’un nouveau collaborateur est importante au vu des enjeux qui l’entourent, l’étape qui marque son entrée dans l’entreprise est, quant à elle, cruciale. En effet, dans la majorité des cas, le départ prématuré de nouvelles recrues est lié à un problème d’intégration. 

Pour que les premiers jours de travail d’un nouvel employé soient le début d’une collaboration durable, voici nos 10 recommandations à prendre en compte.

 

1. Miser sur la préparation en amont

Il s’agit de mettre en place, avant l’arrivée du nouveau salarié, des éléments qui lui permettront de se sentir immédiatement le bienvenu dans l’entreprise. Par exemple, un pack contenant des informations essentielles, le réglage de formalités techniques (paramétrage d’un accès à Internet, messagerie électronique, accès CRM etc.) contribueront à établir les bases d’une relation de travail durable.

 

2. Faciliter l’arrivée du nouvel employé

La personne que vous avez recrutée apporte une valeur ajoutée supplémentaire à l’entreprise. À ce titre, prenez le temps de la présenter lors d’une prochaine réunion d’équipe, mais également en amont, par une note à l’ensemble du personnel. Indiquez, dans ce message, quelques informations pertinentes ainsi que, bien évidemment, un descriptif de son nouveau rôle.

 

3. Établir des relations et encourager la communication

Pour permettre au nouveau collaborateur de se sentir à l’aise rapidement, impliquez les membres de sa future équipe en leur proposant de réfléchir de manière créative à la façon dont ils pourront faciliter son intégration au cours des premiers jours. En outre, pourquoi ne pas désigner une personne qui agira comme un « centre d’excellence » pour le nouveau collaborateur et qui lui permettra d’avoir un point de contact vers lequel il peut se diriger s’il a des questions ou s’il a besoin d’aide.

 

4. Inculquer le vocabulaire de l’entreprise

Pour que votre nouveau collaborateur comprenne rapidement la terminologie utilisée en réunion comme dans les couloirs de l’entreprise, fournissez-lui un maximum d’informations quant aux termes les plus courants utilisés … et leur signification.

5. Proposer un plan de développement individuel

Un nouvel employé est amené à remplir un rôle bien précis ; il doit donc être formé à cet effet. Un plan de développement individuel s’inscrit comme un véritable outil permettant au nouveau venu de se projeter dans l’entreprise à long terme et d’envisager des perspectives de carrière intéressantes pour lui.

 

6. Déterminer la manière dont le nouveau salarié veut être managé

Si chaque personne est amenée à se comporter d’une certaine manière dans le monde de l’entreprise, une analyse comportementale du candidat recruté, généralement délivrée par les cabinets de recrutement sérieux, permettra de cerner les traits de caractère du candidat recruté afin de mieux gérer cette personne et de faciliter son interaction avec ses nouveaux collègues.

 

7. Détailler les 3 premiers mois

Un plan précis des attentes de l’entreprise au cours des 90 premiers jours permet généralement de mettre la nouvelle recrue à l’aise et de faciliter son intégration.

 

8. Favoriser l’échange pour faciliter l’intégration

Au sein de votre entreprise, identifiez les personnes clés que le nouveau collaborateur doit rencontrer impérativement pour mieux connaître les rouages du business. Ainsi, le programme d’intégration mérite d’être ponctué de rencontres des acteurs privilégiés, en vue de faciliter l’échange direct et le contact.

 

9. Assurer un suivi

Même si vous avez tout prévu pour que votre nouvel employé se sente à l’aise et s’intègre parfaitement à votre entreprise, n’oubliez pas de faire le point régulièrement avec lui. C’est par le biais de réunions régulières que vous pourrez, si nécessaire, rectifier certains points et en approfondir d’autres.

 

10. Prendre conseil auprès du cabinet de recrutement

Si le nouveau candidat a été recruté par le biais d’un cabinet de recrutement, n’oubliez pas que les consultants qui l’ont suivi seront à même de répondre à certaines de vos questions lors de la phase d’intégration. Ils pourront ainsi vous faire part des points de vigilance et de conseils précieux pour optimiser l’intégration du candidat.

 

Les 10 recommandations d’une intégration réussie sont l’assurance d’un accueil favorable pour un nouvel employé, afin que celui-ci ait une image positive de votre entreprise dès le premier jour et s’y sente à l’aise pour donner le meilleur de lui-même.

Laisser un commentaire