Agent de carrière, talent au service des talents.

Classé dans : Enjeux RH | 0

agent de carrière, accompagnement, coaching, aide, soutien, RH

Si nous sommes en contact permanent avec nos clients employeurs, nul doute que la relation avec les candidats occupe une grande part de nos journées. 
Dans notre approche du recrutement, la sélection et l’approche directe de profils middle et top management se prolonge très naturellement d’une intense activité relevant du coaching.
Oui, l’accompagnement du candidat est un moment important de notre métier.

Profession recruteur, vocation agent de carrière

Pourquoi faudrait-il être une star du foot ou un acteur césarisé pour avoir un agent ?
Pour recourir à un imprésario ?
Hum, ok boomer, restons sur « agent »…

Oui, pourquoi cela, un agent donc, ne serait-il pas accessible à tout un chacun ?
Des hommes et des femmes comme vous et moi qui ont le sentiment d’arriver au bout d’un cycle, qui ont l’impression d’avoir fait le tour de la question, qui ont l’envie de voir ailleurs… Ou qui déposeraient des candidatures au petit bonheur la chance. Sur les réseaux ou ailleurs. Comme on jette des bouteilles à la mer.
Parce qu’il n’est pas toujours aisé d’être l’artisan de sa propre carrière, notre expertise du recrutement inclut une dimension coaching volontiers qualifiée aujourd’hui d’agent de carrière.

Nous utilisons ici ce terme coaching avec précaution.
Nous ne touchons pas forcément au plus intime de l’individu dans son développement personnel.
Reste que nous voyons des gens qui ont pu être dans une certaine souffrance.
Et nous aidons nos candidats à se poser les bonnes questions.
S’ils changent de poste, c’est qu’on les soulage d’une douleur.
Nous pointons là où ça fait mal.
Nous les accompagnons vers du mieux.

Rassurer, accompagner… jusqu’au contrat. Et au-delà !

Bien sûr, nous pourrions tout aussi bien parler de « coach de carrière ».
Mais « agent de carrière » correspond à une dimension très précise et identifiée de notre métier.
Car le point commun avec l’agent des stars, c’est la perspective très concrète… d’un contrat !
Et même bien au-delà, alors que nous restons très investis sur la phase d’onboarding.

Alors, oui, nous pouvons accéder à l’intime.
Et oui, il nous faut bien souvent rassurer.
Sur leur poste actuel, sur celui qu’ils briguent, sur la question du salaire.
Une relation de confiance est en jeu, mobilisant un « art de la conversation » dans lequel afflue mille et une questions.
Mais, sans bien sûr les minimiser, on attend de nous d’aller plus loin qu’une levée des freins ou l’émergence des souhaits profonds du candidat.

Lorsqu’elle est tournée vers le candidat, notre expertise relève de la capacité d’analyse de la carrière du collaborateur dans sa globalité.
Il s’agit d’alerter le candidat sur les évolutions de son métier, de son secteur d’activité.
Il s’agit de revisiter son CV.
il s’agit de l’aider à savoir choisir son poste, sa future entreprise.
Il s’agit de le conseiller sur la négociation de son contrat.
Il s’agit de répondre très concrètement aux questions les plus concrètes qui sont celles du monde du travail.
Est-ce le bon moment pour changer ?
Quels pièges éviter en entretien ?
Quelle exigence de salaire est la plus réaliste ?

Cette dernière question est plus centrale que jamais aujourd’hui alors que la revalorisation des salaires est LE sujet abondamment relayée par la presse. Spécialistes du recrutement IT, nous sommes à même de connaître la base de négociation directe qui correspond le plus à la réalité du marché, du secteur et de la période.

L’engagement le plus total

En vérité, dans notre expertise au quotidien, difficile de séparer le coach de l’agent.
Un exemple ?
Les idées arrêtées.
Sur une expérience négative, celle du candidat sur tel ou tel secteur, sur telle ou telle entreprise.
Plus jamais les ESN ! Plus jamais le groupe Untel ! Plus jamais le secteur public !
Notre métier est parfois d’amener le candidat à faire autre chose dans une entreprise qui n’était plus dans sa cible.
L’agent-coach travaille ici sur l’ouverture d’esprit.
Ce fameux pas de côté qui est dans notre culture d’entreprise.
L’amener à sortir de sa vision réseau pour le ramener à une vision de contexte.
Son vécu de collaborateur a pu dépendre d’un manager et/ou d’une équipe.
Un des atouts de notre cabinet est précisément de placer d’emblée le candidat au sein de l’équipe opérationnelle de son nouveau poste.

En vérité, impossible également de séparer le recruteur de l’agent.
Le candidat et nous formons un triptyque avec l’employeur.
Dans cette relation tripartite, nos entreprises clientes ont tout autant besoin de notre proximité.
Nous passons également beaucoup de temps à les rassurer, à répondre à leurs nombreuses questions. Faut-il déjà présenter le candidat ou pas ? En présentiel ou en Visio ?
Notre rôle d’intermédiaire consiste à trouver le bon compromis.
Défendre la marque employeur d’un côté.
Valoriser sans la survendre l’image du candidat.

Et plus le poste est élevé, plus l’engagement des consultants est grand !
Surtout en phase de négo.
Sur un poste de directeur dans le sud de la France pour lequel le candidat parfait hésitait à embarquer sa petite famille loin de Paris, nous n’avons pas hésité à prendre sur un week-end !
Cet accueil VIP, nous le faisons pour le candidat comme pour le client.

Agent de star, agent de carrière.
Il y a des moments où l’investissement personnel du second n’a pas à rougir de celui du premier.
Les amateurs de l’excellente série française Dix pour cent comprendront…

Laisser un commentaire