Digitalisation de l’industrie : promesses et menaces

Classé dans : Enjeux secteurs | 0

Ou comment numériser l’industrie sans négliger la cybersécurité

Industrie du futur, Cybersécurité

L’industrie est elle aussi entrée dans l’ère numérique. La digitalisation y va bon train, les robots s’y multiplient et demain les objets y seront connectés à Internet. Si cette évolution est riche de promesses, elle n’est pas exempte de menaces, en termes de sécurité en particulier.

L’usine du futur sera digitale ou ne sera pas. C’est en tout cas ce qu’affirment industriels et responsables politiques.

Le numérique a en effet de nombreuses vertus : il simplifie les échanges, allège les procédures, réduit les coûts, raccourcit les délais de conception et de fabrication, etc.

Pour autant, une usine n’est pas une FinTech : si la seconde manipule le virtuel, la première fabrique du concret, qu’il s’agisse de matériel hifi, d’automobiles ou de vêtements.

En outre, si les technologies digitales évoluent au rythme effréné des mises à jour et des nouvelles versions, il est fréquent que des machines industrielles soient utilisées un demi-siècle, voire davantage.

Le numérique pense vitesse et court terme, l’industrie évolue dans le long terme. Pas simple de concilier ces deux espaces temps.

 

Sécuriser l’industrie du futur

Autre difficulté, majeure : la sécurité. Plus il noue de liens, plus un industriel est vulnérable.

Chaque connexion avec l’extérieur est une porte d’entrée pour les visiteurs potentiellement mal intentionnés. Et ces portes se multiplieront lorsque les objets seront eux-mêmes reliés à Internet.

Pour répondre à cette menace, il s’agit désormais d’intégrer la cybersécurité aux objets dès leur conception. C’est ce qu’on appelle secure by design. Certains industriels mettent ainsi au point des technologies unidirectionnelles qui permettent aux machines de se connecter, mais interdisent les connexions dans l’autre sens.

Pour beaucoup cependant, il faudrait avant tout faire mieux avec ce qui existe déjà. Ainsi la sensibilisation des collaborateurs de l’Usine du futur à la cybersécurité est-elle le préalable indispensable.

Autrement dit, il est nécessaire d’agir préventivement pour limiter les voies d’accès aux cyberattaques, cyberespionnages et autres cybersabotages.

La sécurité des données est un point crucial pour le succès de l’industrie du futur.

Outre les différents schémas de certifications des produits, les différentes précautions pour adapter les cycles de vie des produits à la cybersécurité et les homologations des systèmes, sensibiliser voire former les différentes parties prenantes sur les systèmes industriels permettra à ceux-ci d’adopter les bonnes pratiques pour compliquer un peu la tâche des indiscrets.

Laisser un commentaire