Quelles compétences pour quels réseaux sociaux d’entreprise ?

Classé dans : Enjeux RH, Enjeux secteurs | 0

Déployés pour l’essentiel dans les grandes structures, les réseaux sociaux d’entreprise sont appelés à se développer. Mais sur quel modèle et grâce à quelles compétences professionnelles ?

Un réseau social d’entreprise (RSE) est une manière de couteau suisse, un tout-en-un qui combine tous les outils de communication internes de l’entreprise. Intranet, messagerie, base documentaire ou agenda y sont réunis et complétés par les éléments propres aux réseaux sociaux que sont le profil utilisateur, le mur d’activité, la possibilité d’aimer et de partager des posts, la messagerie instantanée, etc.

Cette organisation de l’information présente un avantage essentiel : elle décloisonne l’entreprise et permet à chacun de se connaître, d’échanger, de trouver l’information dont il a besoin, de s’affranchir des procédures habituelles, hiérarchiques notamment. Compétences et connaissances sont à la disposition de tous, pour le plus grand bénéfice des salariés, du management, des RH, etc.

DSI à géométrie variable

L’expérience prouve que cette description idéale n’est pas toujours le reflet de la réalité. Nombre d’obstacles peuvent entraver le déploiement, puis le bon fonctionnement d’un RSE.

Obstacles techniques d’abord, les solutions adoptées n’étant pas toujours les mieux adaptées. Obstacles humains ensuite, par peur du changement, par manque de motivation ou de compétences.

La place accordée à chaque direction est à cet égard essentielle, les options prises dépendant pour beaucoup des équipes — marketing, communication, RH, DSI — qui ont en charge la mise en place du RSE. Le rôle de la DSI sera ainsi sensiblement différent, notamment en termes de sécurité et de stockage des données, selon que le RSE est hébergé localement ou à distance (SaaS), selon qu’il est professionnel ou grand public.

Les membres de la DSI doivent parfois allier à leurs habituels savoirs techniques des talents d’organisateur, de rédacteur, de graphiste, de juriste ou de commercial. Dans le cadre d’un RSE, il n’existe ni modèle ni profil type.

A chaque entreprise sa culture et son organisation ; à chaque organisation son RSE ; à chaque RSE sa DSI.

Laisser un commentaire