Interview avec Emilie Bucchi: Un Onboarding réussi pendant la crise sanitaire, c’est possible !

Classé dans : Enjeux RH | 0
Emilie Bucchi – Assistante commerciale et SAV – Fischer

 

Quels sont les défis des entreprises qui recrutent en période de crise ? Comment réussir l’intégration des nouveaux collaborateurs sans alourdir les délais de recrutement ? On vous raconte l’histoire d’un onboarding réussi, celui d’Emilie Bucchi qui a intégré notre client, Fischer en pleine période de confinement.

 

  1. Emilie, quel est votre poste aujourd’hui chez Fischer ?

Je suis Assistante commerciale et SAV et je m’occupe principalement de rédiger/créer les offres de prix, devis, commandes et facturation ainsi que la partie service après-vente, notamment tout ce qui est planification des interventions des techniciens SAV chez les clients.

 

  1. Quand avez-vous intégrée l’entreprise ?

J’ai signé mon contrat le 4 mai, mais j’ai rejoint le site de l’entreprise que début juin. Au début j’ai fait des demi-journées avec mon responsable direct qui m’a expliqué toutes les procédures et m’a formé à la planification. Au bout des 2 semaines, j’étais déjà opérationnelle et à plein temps.

 

  1. Comment s’est déroulé le processus de recrutement ?

J’avais postulé chez Jacques Raud Consulting et une chargée de recherche m’a appelé tout de suite pour un 1er contact téléphonique de qualification. Ensuite, j’ai passé un entretien physique dans les locaux du cabinet et une semaine après j’ai eu mon 1er entretien physique avec les managers de Fischer. Après 2 semaines j’ai reçu la bonne nouvelle : la décision favorable pour mon embauche ! J’ai posé ma lettre de démission et je pouvais intégrer Fischer le mois suivant. Sauf qu’entre temps, le virus est arrivé…

J’ai vraiment apprécié les échanges que j’ai pu avoir avec monsieur Roudier (Responsable SAV) qui est resté à l’écoute et m’a rappelé régulièrement pour me tenir informée de mon intégration et de ma prise de poste par rapport à la situation liée au Covid.

 

  1. Dans le contexte inédit de la crise sanitaire, comment avez-vous été accueillie ?

Résumer le tout par un mot : RASSURANT ! Je me suis sentie tout de suite intégrée à la vie de l’entreprise, car avec mes responsables directs nous avons revu ensemble les modalités de ma prise de poste. Ils m’ont toujours rassurée concernant mon recrutement qui malgré la situation incertaine du moment, restait prioritaire. Mon adresse email personnelle a été intégrée dans la liste de diffusion des news de l’entreprise et j’ai eu l’occasion de connaître ce qui se passait dans les coulisses de l’entreprise. J’ai été placé en chômage partiel pendant un mois jusqu’au début juin. Entre temps, j’ai pu échanger avec les autres collaborateurs via Zoom.

Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié les petites attentions comme les goodies de bienvenue, mais aussi leur souhait d’assurer une protection sans faille contre le Covid (gants, lingettes, lunettes ou visière, masques). Dans la même optique, pour pouvoir garder une distanciation entre les salariés, ils m’ont proposé une formation à mi-temps sur leur site, des horaires flexibles pour croiser le moins de monde possible et ainsi limiter les risques de contamination.

 

  1. Comment se déroule votre période d’intégration depuis la prise de poste ? Racontez-nous votre expérience.

La période d’intégration se passe très bien, j’ai un feedback positif de mes responsables directs et je pense qu’ils sont contents de mon travail. J’ai eu l’occasion de mieux connaître les autres collaborateurs, j’en ai rencontré quelques-uns mais pas tous en même temps, il faut toujours faire attention à la distanciation sociale. J’ai trouvé une entreprise bienveillante, où je peux travailler dans de bonnes conditions. Le poste est très polyvalent, plus complet que mon poste antérieur, j’estime avoir beaucoup de choses à apprendre et c’est très motivant.

 

  1. Quelle leçon tirez-vous de cette expérience inédite ?

On peut tout surmonter avec une communication bien ficelée, même l’adaptation dans un nouvel environnement de travail en période de crise sanitaire ! Depuis le début de mon recrutement, j’ai vraiment apprécié cet aspect chez Fischer, ils ont su me rassurer et me mettre en confiance.

 

Intégrer une nouvelle recrue en période de crise sanitaire est tout à fait possible avec de la bienveillance, une certaine flexibilité et avec une communication fluide entre tous les collaborateurs concernés.

La preuve : Fischer a réussi l’onboarding d’Emilie haut la main.

Laisser un commentaire