Remote or not remote. Retour terrain d’un cabinet aux premières loges.

Classé dans : Non classé | 0

 

Le 9 juin dernier, les règles du télétravail se sont (enfin) officiellement assouplies.
Un bon nombre d’entreprises souhaitent voir revenir sans plus tarder leurs salariés sur site. D’autres ont par contre opéré un virage radical vers le full remote !
Pendant ce temps, un grand nombre de collaborateurs ont pris une initiative qui risque de laisser des traces durables dans le monde du travail. Selon le dernier baromètre de l’ANDRH (Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines), publié la veille de cet assouplissement officiel, près d’une entreprise sur trois se retrouvent aujourd’hui avec des salariés qui ont déménagé dans une autre ville sans prévenir leur hiérarchie.

Et maintenant, on fait quoi ?

C’est peu dire que le travail à distance est LE grand sujet de cette culture d’entreprise de redémarrage ! La question tiraille certains dirigeants : la confiance n’exclut pas le contrôle. D’autres estiment qu’à l’usage le 100% télétravail a largement fait ses preuves. Au final, l’expérience, contrainte et forcée, sur une aussi longue période aura eu valeur de test de validation. Elle aura notamment permis d’arriver à un certain consensus quant aux gains de productivité réels liés au travail en distanciel.

Force est de constater que le monde du travail se retrouve dans un moment pour le moins perturbant. Il y a un vrai flou. Avec des réponses les plus variées : du full remote au format hybride, avec même un effet d’internationalisation du recrutement pour certaines sociétés. Des réponses pour le moins choc avec la disparition pure et simple de sièges sociaux de PME importantes en plein cœur de Paris. D’autres réponses qui poussent la logique à son extrême agilité avec le « full remote asynchrone ».

« On ne passera pas du tout au rien » précisait, le jour de l’assouplissement, Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Et cela ne sera pas seulement pour des raisons sanitaires faudrait-il préciser, mais également sociétale.

Dans un monde qui bouge, garder une vision globale

Dans ce chamboule-tout inédit, historique même, du monde du travail, Jacques Raud Consulting est plus que jamais à vos côtés comme partenaire conseil stable et fiable. Osons le mot : un repère dans le grand (mais positif !) bouleversement actuel.

Nous disposons en effet d’une visibilité transverse de par l’extrême diversité d’un côté de nos clients, de l’autre de nos candidats. Une vision globale, à échelle nationale, assortie d’un panel d’entreprises et de candidats d’une grande variété. Cet atout en contexte macro-économique « normal » est plus que jamais une force dans ce temps de remise en question profonde des codes et des usages. Mais ce n’est pas le seul.

Dans un contexte mouvant, privilégier l’humain

Notre force est aussi dans l’humain. Dans la proximité et le réglage fin. Les entreprises viennent bien souvent à notre rencontre avec des questions que les grilles et autres référentiels laissent sans réponse. Car, avec tout le respect dû aux salarié-e-s qui ont pris des risques constants depuis plus d’un an, nous sommes en quelque sorte en première ligne sur le front du recrutement.
Nous croisons tellement de monde dans notre quotidien professionnel que nous voyons clairement et précisément les tendances se dessiner. Nous prenons en permanence le pouls du marché du recrutement, IT en particulier, et pouvons apporter des réponses plus affinées et surtout les plus actualisées possibles. Sur la question récurrente du package salarial par exemple. Mais sur bien d’autres encore !
Oui, Jacques Raud Consulting est plus que jamais votre indicateur fiable en temps de roulis…

Réinventer ensemble les modes de travail

Alors remote ou pas remote, zéro bureau ou espaces annexes, rituels RH digitaux ou rythme asynchrone : la réponse passe peut-être tout simplement par l’acceptation de la complexification soudaine du monde du travail. Dans le sens le plus positif qui serait celui d’un surcroît d’agilité à la faveur d’une épreuve collective initialement dramatique.

Notre panel vaste et ultra diversifié, notre perception en temps réel du marché et notre dimension humaine : trois bonne raisons d’entrer dans ce nouveau monde en toute confiance.
The right man at the right place at the right time ?
On vous propose d’ajouter ensemble : « At the right way » !
Et tout cet inconnu en apparence troublant deviendra juste un très excitant nouveau terrain de jeu.

Laisser un commentaire